Aller au contenu principal

Analyse et recherche de données

Les activités de l’AUEA en matière d’analyse et de recherche de données s’articulent autour de trois piliers fondamentaux. Nous avons mis en place, maintenons et développons des échanges de données, en fournissant un point de vue comparable et complet sur le fonctionnement pratique du RAEC. Nous produisons des résultats analytiques de haute qualité et en temps utile sur les migrations à des fins d’asile ainsi que sur les aspects pertinents du RAEC, à l’intention d’un large éventail de parties prenantes. Nous développons une capacité d’alerte précoce, des analyses prospectives et des recherches sur les causes profondes des migrations à des fins d’asile.

Dans l’espace analytique, vous pouvez accéder à un large éventail de résultats analytiques limités sur les migrations à des fins d’asile.

Accéder à l’espace analytique ou Demander l’accès*

*L’accès à l’espace analytique ne peut être accordé qu’aux membres du personnel de la Commission européenne, aux agences JAI et aux autorités compétentes en matière d’asile des pays de l’UE+.
 

Statistiques sur l’asile

Données relatives au système d’alerte précoce et de préparation

Les activités sur l’échange d’informations concernant la protection internationale ont débuté en 2013, sur la base de l’article 33 du règlement Dublin III et de l’article 9, paragraphe 3, du règlement portant création d’un Bureau européen d’appui en matière d’asile.

L’AUEA continue de mettre au point un mécanisme d’échange d’informations rassemblant les données des autorités compétentes de 29 pays de l’UE+ (États membres de l’UE, plus la Norvège et la Suisse), qui sous-tend le système d’alerte précoce et de préparation (EPS) de l’AUEA.

Les indicateurs de l’EPS portent sur toutes les étapes clés du RAEC. 

CEAS

 
Le RAEC étant un processus complexe, cet échange d’informations a été développé par étapes itératives. La deuxième étape, lancée en mars 2014, était axée sur la première instance de la procédure d’asile, tandis que la troisième étape, initiée en septembre 2015, portait sur l’accès à la procédure, l’accueil et Dublin. Au début de 2018, l’échange d’informations sur la quatrième étape de l’EPS a commencé à se concentrer sur la détermination dans le cadre des recours ou révisions.
 
Les données relatives à l’EPS consistent en des données provisoires partagées dans de brefs délais afin de donner une estimation des dernières tendances en matière d’asile dans l’ensemble des pays de l’UE+ presque en temps réel. 

Lors de l’élaboration des indicateurs de l’EPS, tout est mis en œuvre pour les rendre aussi cohérents que possible avec les statistiques officielles existantes de l’UE en matière d’asile. 

Statistiques officielles de l’UE en matière d’asile 

Lors de l’élaboration des indicateurs du système d’alerte précoce et de préparation, l’AUEA travaille en étroite collaboration avec Eurostat afin de s’assurer que chacun d’entre eux est aussi cohérent que possible avec les statistiques officielles existantes en matière d’asile, collectées conformément au règlement (CE) nº°862/2007 relatif aux statistiques communautaires sur la migration et la protection internationale, tel que modifié par le règlement (UE) 2020/851. Eurostat publie régulièrement des statistiques officielles en matière d’asile sur son site web. 

Les statistiques officielles publiées par Eurostat sont la principale source de données analysées dans le rapport annuel sur la situation en matière d’asile de l’AUEA ainsi que dans la synthèse de la «situation de l’asile dans l’Union européenne: aperçu annuel» comprenant une visualisation interactive de certains indicateurs clés en matière d’asile.

Outre ces statistiques de l’UE en matière d’asile, les autorités nationales compétentes pour les questions d’asile publient aussi régulièrement des statistiques officielles nationales sur l’asile.

Analyse stratégique

Le travail d’analyse stratégique de l’AUEA est axé sur la production de résultats analytiques de haute qualité et en temps utile sur les migrations à des fins d’asile et les aspects pertinents du RAEC pour un large éventail de parties prenantes. Des analyses régulières des dernières tendances sont préparées afin de fournir aux autorités chargées des questions d’asile dans les pays de l’UE+ et aux institutions de l’UE concernées un aperçu de la situation en matière d’asile dans l’ensemble des pays de l’UE+. Ces analyses reposent principalement sur les échanges de données au sein du système d’alerte précoce et de préparation (EPS), qui permettent d’avoir un aperçu en temps quasi réel des développements, des modèles et des tendances pertinents. Toutefois, elles visent également à intégrer des informations et des statistiques provenant d’autres sources disponibles directement auprès de l’AUEA ou par l’intermédiaire d’agences et institutions partenaires, ainsi que de sources ouvertes. 

Les résultats de l’analyse stratégique comprennent des rapports réguliers à différents intervalles (hebdomadaire, mensuel, trimestriel, annuel) et des rapports ad hoc en fonction des besoins et des intérêts recensés de l’AUEA et de ses principales parties prenantes. Certains rapports sont généraux, par exemple l’analyse de l’évolution des indicateurs en matière d’asile dans les pays de l’UE+ ou les tendances dans les pays d’origine. D’autres sont axés sur des aspects spécifiques du régime d’asile européen commun, comme le règlement Dublin III ou l’accueil. Les observations provenant des analyses stratégiques sont régulièrement présentées au conseil d’administration de l’AUEA, aux réseaux de l’AUEA comptant des membres des autorités nationales compétentes en matière d’asile et aux institutions partenaires de l’UE. L’équipe d’analyse stratégique de l’AUEA coordonne également des projets pilotes sur de nouveaux types d’analyses et travaille à la conception et à la mise en œuvre de nouvelles méthodologies d’analyse de données qualitatives et quantitatives sur des sujets pertinents.

Des produits d’analyse stratégique sont également destinés à un public plus large. Chaque mois, l’AUEA présente une analyse des dernières tendances en matière d’asile, qui porte sur les demandes de protection internationale introduites dans les pays de l’UE+, les décisions rendues par les autorités nationales compétentes en matière d’asile en première instance et les affaires en cours. Elle comporte également une section consacrée à certains pays d’origine et des visualisations interactives. En outre, chaque année, l’AUEA prépare un rapport détaillé sur la situation en matière d’asile: rapport annuel sur la situation en matière d’asile dans l’Union, «dernières tendances annuelles en matière d’asile». Une analyse annuelle préliminaire basée sur les données de l’EPS est présentée en amont, puisque l’analyse reposant sur des statistiques officielles ne peut être publiée que plus tard dans l’année.

Programme de recherche

En tant que centre d’expertise sur les migrations à des fins d’asile, l’AUEA mène des recherches visant à élucider les facteurs d’incitation, d’attraction et d’intervention qui déterminent les migrations «forcées» vers l’Europe, dans le but de développer un modèle empirique pour l’analyse et, si possible, les prévisions des migrations à des fins d’asile au niveau de l’UE. L’un des principaux objectifs du programme de recherche, qui est mis en œuvre en collaboration avec des organismes d’experts des institutions de l’UE et des pays de l’UE+, la société civile et le monde universitaire, est de développer un modèle empirique des migrations à des fins d’asile vers l’UE. 

Les recherches de l’AUEA comprennent trois principaux domaines d’activités:

  • Obtenir une vue d’ensemble des activités pertinentes existantes

    Établir les connaissances existantes, en réalisant des examens de la littérature sur les facteurs d’incitation/d’attraction et des enquêtes sur les modèles existants en matière de migrations à des fins d’asile.

  • S’engager dans un travail empirique

    Effectuer des recherches visant à mieux comprendre les causes profondes des migrations à des fins d’asile du point de vue des migrants. Après une étude de faisabilité et un examen de la littérature, l’AUEA prévoit de lancer des enquêtes dans les centres d’accueil de l’ensemble des pays de l’UE+.

  • Construire un modèle empirique des migrations à des fins d’asile

    Mettre en place un modèle de migration de l’AUEA, en recensant les facteurs déterminants les plus pertinents et en testant leur potentiel pour prévenir la pression migratoire sur le système d’asile européen. Par ailleurs, l’AUEA élabore une méthodologie concernant le suivi des sources d’information pour l’alerte précoce, l’indice des facteurs d’incitation de l’AUEA. 

Surveys to understand Asylum-related Migration (SAM)

The Survey of Asylum-related Migrants (SAM) is a multi-country project designed to collect testimonies directly from people seeking international protection across the European Union.

Based on the premise that digital literacy is increasingly prevalent, the project uses online, self-administered surveys that can be completed on smartphones and offers the possibility to survey large numbers of migrants at the same time. The primary objective of SAM is to establish a permanent system of collecting standardised, reliable, and comparable data on relevant topics, such as push and pull factors, travel histories and migrants’ future aspirations. Understanding these drivers both facilitates general preparedness to deal with a high number of arrivals but also to better inform policymakers. 

Based on a proof of concept which was successfully tested in Greece in October 2021, SAM was quickly adapted to respond to the increasing need for reliable data regarding persons displaced by the war in Ukraine to the EU+. On 11 April 2022, the EUAA launched the Survey of Arriving Migrants for Displaced People from Ukraine, with the support of the Organisation for Economic Co-operation and Development (OECD).  Publicly available outputs based on the survey results include factsheets (June 2022February 2023) as well as an in-depth Joint Report (October 2022) with OECD and IOM on profiles, experiences, and aspirations of the affected populations.

The project’s online questionnaire, which is available in EnglishUkrainian and Russian seeks information on the journey to Europe and any future relocation plans, family composition, educational background as well as the personal situation of the refugee. It is entirely anonymous and voluntary.

The questionnaire was updated on 9 February 2023 to reflect new topics of interest, such as returns and back and forth movements, as well as needs of displaced population. Two thematic factsheets have been published since then:

  1. The thematic factsheet on Reception and Registration (June 2023) provides results from more than 2 100 respondents on the revised survey with insights for reception and registration of displaced persons from Ukraine, demographic profiles, employment status, access to accommodation, levels of satisfaction with key aspects of living in the host countries and most urgent needs.
  2. The thematic factsheet on Education and Employment (October 2023) provides results from more than 4 200 respondents on the revised survey with insights for education and employment of displaced persons from Ukraine, demographic profiles, as well as elements of the background and future perspectives related to both education and employment.

The EUAA has been utilising its focal contact points across Member States and international organisations, as well as social media channels, to reach the target audience. The results of the survey are evaluated on a regular basis and provided to EU Member States, along with real time analysis and dashboards that can support the work done on the ground.

Ukraine Survey

Early warning and forecasting asylum-related migration

Events such as conflict, economic hardship, poor governance, deteriorating political situations and social exclusion of marginalised groups all have the potential to internally displace entire communities or force them to leave their homes to seek refuge in other countries. The EUAA uses big data on media-covered events (GDELT) to monitor such events, which are selected and weighted according to the magnitude of the effect they are likely to have on asylum-related migration. In the interests of simplification, and for analytical purposes, these data have been aggregated into a composite indicator for each country of the world, the EUAA Push Factor Index (PFI). Read more information on applications of the EUAA PFI.

Migration, and especially asylum-related migration, is a complex system, affected by short-lived, context-dependent drivers that interact with each other in unexpected ways and vary wildly between individual displacement events. As a result, migration forecasts which depend on local knowledge and on/off low-quality data tend to be limited in time, space, and scope. To mitigate this issue and to create a system that can be applied at the level of the EU+ countries, the EUAA has developed a data-driven adaptive system that uses machine-learning algorithms to combine administrative data with non-traditional data sources at scale. 

Push and pull factors

The push and pull factors of asylum-related migration, a literature review (download report, published in 2016) contains information that addresses the push and pull factors of migration, with particular attention to asylum-related migration and includes empirical studies and studies developing theoretical frameworks aimed at gaining insight into migration movements.

The review includes different kinds of studies, such as academic research, policy or position papers, briefs, and research reports. More than 300 resources were selected based on systematic searches in trusted search engines such as Web of Science and Google Scholar, and supplemented by extensive searches of the IOM library database.

Relevant reports

An innovative framework for analyzing asylum-related migration. "International Organisation for Migration (2023), Harnessing Data Innovation for Migration Policy: A Handbook for Practitioners" (EUAA contribution in Chapter 4).

Carammia, M., Iacus, S.M. & Wilkin, T. Forecasting asylum-related migration flows with machine learning and data at scale. Sci Rep 12, 1457 (2022).

Napierała J, Hilton J, Forster JJ, Carammia M, Bijak J. Toward an Early Warning  System for Monitoring  Asylum-Related Migration  Flows in Europe. International Migration Review. October 2021. doi:10.1177/01979183211035736

Forecasting asylum-related migration to the European Union and bridging the gap between evidence and policy. Migration Policy Practice Vol. X, Number 4, September–December 2020.

Using big data to estimate migration “push factors” from Africa. International Organisation for Migration (2020), Migration in West and North Africa and across the Mediterranean - Trends, risks, development and governance.

The quantitative assessment of asylum-related migration. A survey of methodologies.